Vous devez être abonné

Ces sections et fonctionnalités du site sont réservées aux abonnés

Pour y accéder, connectez-vous ou abonnez-vous.

CONNEXION
ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE L'ÉTAT AYANT UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC EN MATIÈRE D'EAU

     ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE L'ÉTAT AYANT UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC EN MATIÈRE D'EAU


L’Académie de l’eau
51, rue Salvador Allende 92027 Nanterre Cedex
Tél.: 01 41 20 18 56 - Fax: 01 41 20 16 84
Courriel : academie@oieau.fr - Internet: www.oieau.fr/academie
Président: M. Brice Lalonde
Secrétaire Général : M. Jean-Louis Oliver - Tél.: 01 41 20 16 49
Trésorier : M. Marc-Antoine Martin - Tél : 06 08 70 52 05 - Courriel : martinma@dbmail.com
Chargée de mission : Marie-Morgane Petit - Tél. : 01 41 20 18 56  

L’Académie de l’Eau a été créée en 1993 à l’initiative des six agences de l’eau et du ministère chargé de l’environnement.

Depuis 1996, elle a pris la forme d’une association régie par la loi de 1901.

Sa mission est de développer les réflexions transversales entre le secteur de l’eau et les domaines dans lesquels celle-ci intervient : villes, zones rurales, industrie, santé, etc… en utilisant les moyens modernes d’action : gouvernance et gestion par bassin, développement durable, etc…, et en s’appuyant sur l’économie, la sociologie, l’éducation et l’information.

L’Académie de l’Eau a ainsi pour objet :

  • de valoriser le patrimoine que constitue l’eau en favorisant les échanges d’informations (techniques, juridiques, scientifiques, culturelles…) et les réflexions thématiques ;
  • de contribuer à la prise de décision en matière d’eau, notamment par l’organisation de colloques, par l’initiative et l’encadrement d’études, par des recommandations générales… ceci dans le but de contribuer à un développement durable ;
  • de développer les relations nationales et internationales entre tous acteurs concernés par l’eau ;
  • d’améliorer la sensibilisation de l’opinion publique aux problèmes de l’eau.

Pour cela ses 130 membres comportant spécialistes et institutions, publiques ou privées, se répartissent à 50 % entre experts de l’eau et d’autres disciplines (médecine, écologie, éducation, économie, urbanisme, sociologie…).

Une équipe permanente, comprenant un Secrétaire Général et des chargés de mission, animent une série de groupes de travail thématiques qui élaborent à partir de cas de terrain des guides d’action et les soumettent aux instances nationales ou internationales comme l’UNESCO, l’Union européenne ou le Forum Mondial de l’eau.

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME)

Siège social: 4 Square Lafayette, B.P. 406, 49004 Angers Cedex 01 
Tél.: 02 41 20 41 20 - Fax: 02 41 87 28 50 – Internet : www.ademe.fr
Président : M. Arnaud Leroy - Courriel : arnaud.leroy@ademe.fr
Directeur Général Délégué : Fabrice Boissier - Courriel : fabrice.boissier@ademe.fr
Direction exécutive Stratégie, Recherche, International : François Moisan - Courriel : francois.moisan@ademe.fr
Directeur scientifique adjoint : Anne Varet - Courriel : anne.varet@ademe.fr
Direction exécutive Programmes : Marie-Christine Premartin - Courriel : marie-christine.premartin@ademe.fr
Adjoint : M. David Marchal - Courriel : david.marchal@ademe.fr
Direction exécutive Action territoriale : Nicolas Soudon - Courriel : nicolas.soudon@ademe.fr
Secrétariat Général : Noam Léandri - Courriel : noam.leandri@ademe.fr

Crée le 1er janvier 1992, l’ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’agence participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable.

Elle met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public et les aide à financer des projets dans cinq domaines : la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l’air et la lutte contre le bruit.

Les 17 délégations régionales de l’ADEME, 13 en métropole, 4 en Outre-mer, et les deux représentations territoriales interviennent directement sur le terrain ; les services techniques sont organisés par grands secteurs économiques : industrie, bâtiment, transport, agriculture, énergies renouvelables. Pour remplir ses missions, l’ADEME dispose d’un effectif de plus de 1.000 collaborateurs et de moyens d’interventions à hauteur de 560 millions d’€ pour 2018.

Ce budget provient des subventions ministérielles et de taxes (TGAP). D’autres financements résultent de la réalisation par l’ADEME de programmes contractuels, notamment pour le compte de la Commission Européenne mais aussi pour différents ministères et certaines organisations internationales. L’ADEME participe à la construction conjointe des politiques nationales et locales et contribue à la transition énergétique et environnementale des territoires.

Dans le prolongement de ses missions nationales, l’ADEME est présente sur la scène européenne et internationale : en Europe, l’Agence apporte son expertise à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques communautaires. Elle participe activement au Club EnR et assure une mission de point de contact national sur le programme Horizon 2020 (volets énergie et environnement) ; ailleurs dans le monde, l’ADEME développe des partenariats avec ses homologues, notamment dans les pays méditerranéens et en Asie (Inde, Japon…). Elle soutient la mise en œuvre d’accords bilatéraux en lien avec ses ministères de tutelle (par exemple, accord franco-chinois sur le développement urbain durable) et participe à des coopérations multilatérales (en Méditerranée avec Medener, en Afrique de l’Ouest avec l’ECREEE et dans les pays du G20 avec l’IPEEC). L’ADEME soutient en outre la structuration des filières vertes françaises à l’international.

Les Services Centraux

• Centre d’Angers
2 Square La Fayette - BP 90406 - 49004 Angers Cedex 01
Tél.: 02 41 20 41 20 - Fax: 02 41 87 23 50

• Centre de Paris
27 rue Louis Vicat - 75737 Paris Cedex 15 - Tél.: 01 47 65 20 00 - Fax: 01 46 45 52 36

• Centre de Sophia Antipolis
500 route des Lucioles - 06560 Valbonne - Tél.: 04 93 95 79 00 - Fax: 04 93 65 31 96

• Bureau de Bruxelles
Renewable Energy House, Rue d'Arlon 63-67 - 1040  Bruxelles
Tél : 00 32 2/ 546 19 80 - Fax : 00 32 2/ 401 68 68 - E-mail : ademe.brux@skynet.be

Les délégations régionales

• Alsace - 8 rue Adolphe Seyboth - 67000 Strasbourg - Tél.: 03 88 15 46 46 - Fax: 03 88 15 46 47
Courriel : ademe.alsace@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/alsace

• Aquitaine - 140 rue des Terres de Borde - CS 31330 - 33080 Bordeaux Cedex - Tél.: 05 56 33 80 00 - Fax: 05 56 33 80 01
Courriel : ademe.aquitaine@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/aquitaine

• Auvergne - 63 boulevard Berthelot - 63000 Clermont-Ferrand - Tél.: 04 73 31 52 80 - Fax: 04 73 31 52 85
Courriel : ademe.auvergne@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/auvergne

• Basse Normandie - B.P. 210 - 14209 Hérouville-Saint-Clair Cedex - Tél.: 02 31 46 81 00 - Fax: 02 31 46 81 01
Courriel : ademe.basse-normandie@ademe.fr - Internet: http://www.basse-normandie.ademe.fr

• Bourgogne - 1C, boulevard de Champagne - Tour Elithis - BP 51562 Dijon Cedex - Tél.: 03 80 76 89 76 - Fax: 03 80 76 89 70
 Courriel : ademe.bourgogne@ademe.fr

• Bretagne - 33 boulevard Solferino - CS41 217 - 35012 Rennes Cedex - Tél.: 02 99 85 87 00 - Fax: 02 99 31 44 06
Courriel : ademe.bretagne@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/bretagne

• Centre - 22 rue d’Alsace-Lorraine - 45058 Orléans Cedex 1 - Tél.: 02 38 24 00 00 - Fax: 02 38 53 74 76
Courriel : ademe.centre@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/centre

• Champagne Ardenne - 116 avenue de Paris - 51038 Châlons-en-Champagne - Tél.: 03 26 69 20 96 - Fax: 03 26 65 07 63
Courriel : champagne-ardenne@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/champagne-ardenne

• Corse - Lot 3F - Le Ricanto - Route de Vazzio - CS 9002 - 20700  Ajaccio cedex 9 - Tél.: 04 95 10 58 58 - Fax: 04 95 22 03 91
Courriel : ademe.ajaccio@ademe.fr

• Franche Comté - 25 rue Gambetta - BP 26367 - 25018 Besançon Cedex 6 - Tél.: 03 81 25 50 00 Fax: 03 81 81 87 90
Courriel : ademe.franche-comte@ademe.fr - Internet: http://franche-comte.ademe.fr

• Guadeloupe - « Café Center » - Rue Ferdinand Forest - 97122 Baie-Mahault - Tél.: 0590 26 78 05 Fax: 0590 26 87 15
Courriel : ademe.guadeloupe@ademe.fr

• Guyane - 28 avenue Léopold Heder - 97300 Cayenne - Tél.: 0594 31 73 60 - Fax: 0594 30 76 69
Courriel : ademe.guyane@ademe.fr

• Haute Normandie - « Les Galées du Roi » - 30 rue Gadeau de Kerville - 76100 Rouen - Tél.: 02 35 62 24 42 - Fax: 02 33 81 93 13
Courriel : ademe.haute-normandie@ademe.fr
• Ile de France - 6-8 rue Jean Jaurès - 92807 Puteaux Cedex - Tél.: 01 49 01 45 47 - Fax: 01 49 00 06 84
Courriel : ademe.ile-de-france@ademe.fr

• Languedoc Roussillon - Résidence Antalya - 119 avenue Jacques Cartier - 34965 Montpellier Cedex 2 - Tél.: 04 67 99 89 79 - Fax: 04 67 64 30 89
Courriel : ademe.languedoc-roussillon@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/languedoc-roussillon

• Limousin - 38 ter avenue de la Libération - BP 20259 - 87007 Limoges Cedex 1 - Tél.: 05 55 79 39 34 - Fax: 05 55 77 13 62
Courriel : ademe.limousin@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/limousin

• Lorraine - 37 avenue André Malraux - 57000 Metz - Tél.: 03 87 20 02 90 - Fax: 03 87 50 26 48
Courriel : ademe.lorraine@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/lorraine

• Martinique - Zone de Manhity - Four à chaux Sud - Immeuble Exodom - 97232  Le Lamentin - Tél.: 0596 63 51 42 - Fax: 0596 70 60 76
Courriel : ademe.martinique@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/martinique

• Midi Pyrénées - Technoparc Bât C - rue Jean Bart - BP 672 - 31319 Labège Cedex - Tél.: 05 62 24 35 36 - Fax: 05 62 24 34 61
Courriel : ademe.midi-pyrenees@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/midi-pyrenees

• Nord Pas de Calais - Centre tertiaire de l’Arsenal - 20 rue du Prieuré - 59500 Douai - Tél.: 03 27 95 89 70 - Fax: 03 27 95 89 71
Courriel : ademe.nord-pas-de-calais@ademe.fr

• Nouvelle Calédonie - BP C5 - 98844 Nouméa Cedex - Tél.: 00(687) 24 35 18 - Fax: 00(687) 24 35 15
Courriel : ademe.nouvelle-caledonie@ademe.fr

• Pays de la Loire - BP 90302 - 44203 Nantes Cedex 2 - Tél.: 02 40 35 68 00 - Fax: 02 40 35 27 21
Courriel : ademe.pays-de-la-loire@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/paysdelaloire

• Picardie - 67 avenue d’Italie - immeuble Apotika - 80094 Amiens Cedex 03 - Tél.: 03 22 45 18 90 - Fax: 03 22 45 19 47
Courriel : ademe.picardie@ademe.fr

• Poitou Charentes - 60 rue Jean Jaurès - CS 90452 - 86011 Poitiers cedex - Tél.: 05 49 50 12 12 - Fax: 05 49 41 61 11
Courriel : ademe.poitou-charentes@ademe.fr

• Polynésie Française - Rue Dumont d’Urville - BP 115 - 98713 Papeete - Tél.: 00(689) 46 84 55 - Fax: 00(689) 46 84 49
Courriel : ademe.polynesie@mail.pf

• Provence Alpes Côte d’Azur - 2 boulevard de Gabès - BP 139 - 13267 Marseille Cedex 08 - Tél.: 04 91 32 84 44 - Fax: 04 91 32 84 66
Courriel : ademe.paca@ademe.fr - Internet: http://www.ademe.fr/paca
 
• Réunion - Parc 2000 - 3 avenue Théodore Drouhet - BP 380 - 97829 Le Port Cedex - Tél.: 02 62 71 11 30 - Fax: 02 62 71 11 31
Courriel : ademe@runnet.com

• Rhône Alpes - 10 rue des Emeraudes - 69006 Lyon - Tél.: 04 72 83 46 00 - Fax: 04 72 83 46 26
Courriel : ademe.rhone-alpes@ademe.fr

• Saint Pierre et Miquelon - Direction des Territoires, de l'Alimentation et de la Mer - Service Protection des Milieux et Prévention des Risques - Boulevard Constant Colmay - BP 4217 - 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon - Tél : 05 08 41 12 56Fax : 05 08 41 39 50


Office Français de la biodiversité (OFB)

12, cours Lumière - 94300 Vincennes

Internet : https://ofb.gouv.fr/

Directeur Général : Pierre Durieu - Courriel : pierre.durieu@ofb.gouv.fr

L’Office français de la biodiversité (OFB), est né le 1er janvier 2020.

Ce nouvel établissement public, placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement et de l’agriculture, a été créé pour protéger et restaurer la biodiversité. 

Il intègre les missions, les périmètres d’intervention et les 2 800 agents de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Il contribue, s'agissant des milieux terrestres, aquatiques et marins, à la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité ainsi qu'à la gestion équilibrée et durable de l'eau en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique (loi n°2019-773 du 24 juillet).

Le nouvel établissement répond à trois enjeux :

-       Simplifier l’organisation par le rapprochement des expertises complémentaires de l’AFB et de l’ONCFS pour une meilleure lisibilité de leurs actions au service d’une seule et même stratégie.

-       Coordonner pour renforcer l’efficacité des politiques publiques dans les domaines du climat, de l’eau et de la biodiversité. L’opérateur renforcera également son ancrage et son maillage territorial en développant et en consolidant les partenariats avec les régions en métropole et dans les outre-mer, ainsi qu’avec les collectivités d’outre-mer. La dynamique de création d’agences régionales de biodiversité sera donc poursuivie.

-       Renforcer l’action territoriale pour garantir un partage équilibré des usages et des espaces naturels, le respect des règles de protection de l’environnement et le maintien d’un environnement de qualité. Dans le cadre de la création de l’OFB, les pouvoirs des inspecteurs de l’environnement seront renforcés, afin qu’ils puissent constater plus efficacement les infractions environnementales et qu’elles soient ainsi mieux sanctionnées.

 

L’OFB réunit les professionnels de l’Agence française pour la biodiversité et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. Il bénéficie ainsi de l’union des compétences, des expériences et des actions de différents anciens organismes : l’Agence des aires marines protégées, l’Atelier technique des espaces naturels, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, les Parcs nationaux de France, la Fédération des conservatoires botaniques nationaux, le Muséum national d’histoire naturelle, 27 réserves de faune sauvage.

Le centre d’expertise et de données sur la nature, PatriNat, est co-géré par l’OFB, le Muséum national d’histoire naturelle et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

 

L’OFB gère les neuf parcs naturels marins et le sanctuaire de mammifères marins Agoa aux Antilles.

Il a en charge des sites Natura 2000 en mer. Les 11 parcs nationaux sont rattachés à l'Office.

Il a aussi une implication (gestion ou co-gestion) dans 27 réserves de faune sauvage, totalisant près de 60 000 hectares d’espaces protégés qui permettent de mener études et expérimentations.

L’OFB a aussi vocation d'aller à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens en faveur de la biodiversité. Il exerce des missions d’appui à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, de la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins.

Il s’appuie aujourd’hui sur le savoir-faire et l’expertise des deux organismes déjà engagés dans ces politiques depuis des années. Il bénéficie des connaissances et des compétences de 2800 agents et compte développer progressivement de nouvelles missions selon les besoins de la nature.

L’OFB interagit en concertation avec différents partenaires : les collectivités territoriales, le monde cynégétique et notamment les fédérations de chasseurs, mais aussi les acteurs de l’eau et de la mer, les établissements publics, les instituts de recherche et les gestionnaires d’espaces naturels, les acteurs socio-économiques, les associations et les fondations.

 

Par son action, l’OFB accompagne l’État dans ses objectifs de reconquête de la biodiversité, encadrés par de nombreux textes juridiques et en particulier : des directives européennes (directive-cadre sur l’eaudirective-cadre stratégie pour le milieu marindirective habitats faune flore et directive oiseaux), la loi biodiversité de 2016, le plan interministériel biodiversité.

Elle contribue également à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans d’actions et de stratégies de gestion de la biodiversité au niveau national : espèces exotiques envahissantes, poissons migrateurs,

trame verte et bleue, continuité écologique des cours d’eau, etc.

 

Pour remplir ses missions, l’Office s’appuie sur des équipes pluridisciplinaires (inspecteurs de l’environnement, ingénieurs, vétérinaires, techniciens, personnels administratifs, etc.) qui comptent plus de 2 800 agents répartis sur tout le territoire national.

Il s’est organisé de façon matricielle pour prendre en compte tous les milieux, en transversalité, selon une articulation à trois niveaux :

-       une échelle nationale où se définissent et se pilotent la politique et la stratégie de l’OFB (directions et délégations nationales) ;

-       une échelle régionale où s’exercent la coordination et la déclinaison territoriale (directions régionales) ;

-       des échelons départementaux et locaux, de mise en œuvre opérationnelle et spécifique (services départementaux, antennes de façade, parcs naturels marins, etc.).

Dans le cadre de son budget pour 2020, l’OFB bénéficie de 423,4 millions d’euros de ressources, qui lui permettent notamment de réaliser une contribution au profit des onze parcs nationaux (y compris le nouveau parc national de forêts) à hauteur de 66,7 millions d’euros. Ses ressources proviennent notamment d’une contribution annuelle des agences de l’eau à hauteur de 332 millions d’euros, du prélèvement annuel sur le produit de la redevance pour pollutions diffuses au titre du plan Écophyto pour 41 millions d’euros et d’une subvention pour charges de service public de l’État inscrite sur le programme 113 « Paysages, eau et biodiversité » de la mission « Ecologie, développement et mobilité durables » pour 41 millions d’euros.

.

Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)

253 avenue du Général Leclerc - 94701 Maisons Alfort Cedex
Tél.: 01 56 29 19 30 - Fax: 01 43 96 37 67
Courriel : anses@anses.fr - Internet: http://www.anses.fr/
Président du Conseil d'administration : Luc Derepas
Directeur général : Roger Genet
Directrice générale adjointe "Pôle Affaires générales" : Agathe Denéchère
Directrice générale déléguée "Pôle Produits réglementés" : Caroline Semaille
Directeur général délégué "Pôle Sciences pour l'expertise" : Gérard Lasfargues
Directeur général délégué "Pôle Recherche et référence" : Gilles Salvat
Laboratoire Hydrologie Nancy Directeur : Jean-François Munoz  – Courriel : jean-francois.munoz@anses.fr
Directeur de la santé et du bien-être animal : Gilles Salvat
Directrice de la sécurité des aliments : Charlotte Grastilleur
Directeur de la santé des végétaux : Philippe Reignault

Direction de l'évaluation des risques nutritionnels et sanitaires
27-31, avenue Général-Leclerc 94701 Maisons-Alfort Cedex
Tél. : 01 49 77 13 50 - Fax : 01 49 77 26 26
Directeur : M. Dominique Gombert
Directeurs adjoints : Franck Fourès, Jean-Nicolas Ormsby
Adjoints au directeur : Jean Luc Volatier,  Henri Bastos
 
Laboratoire d'hydrologie de Nancy
40, rue Lionnois - 54000 Nancy - Tél. : 03 83 38 87 20
Directeur : Jean-François Munoz
 
Laboratoire de sécurité des aliments de Maisons-Alfort
23, avenue du Général de Gaulle - 94706 Maisons-Alfort - Tél. : 01 49 77 13 00 


Depuis l’ordonnance du 1er septembre 2005, l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale (AFSSE) est devenue l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET). Puis, au 1er juillet 2010, Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

L’Anses est un établissement public administratif de l’État placé sous la tutelle des ministres chargés de l’environnement, de la santé et du travail.

Dans le but d’assurer la protection de la santé humaine, l’agence a pour mission de :

  • Contribuer à assurer la sécurité sanitaire dans le domaine de l’environnement ;
  • Évaluer les risques sanitaires liés à l’environnement ;
  • Coordonner l’expertise en santé environnement ;
  • Fournir au Gouvernement, par tout moyen, l’expertise et l’appui scientifique et technique nécessaires à l’élaboration et à la mise en oeuvre des dispositions législatives et réglementaires ;
  • Informer le public et contribuer au débat public ;

L’Anses est notamment chargée de la coordination de l’expertise pour l’évaluation des risques liés aux produits chimiques.

Elle organise un réseau entre les organismes disposant des capacités d’expertise scientifique dans ses domaines de compétence et travaille avec plus d’une vingtaine de partenaires.

Elle dispose par ailleurs de crédits incitatifs pour la production de connaissances au travers de programmes de recherche, en santé environnement comme en santé au travail.

L’Agence a été placée au coeur du dispositif d’information et d’expertise scientifique sur la santé et l’environnement, ainsi que la santé au travail. Elle établit aussi des relations étroites avec la communauté scientifique française mais également internationale, notamment en Europe.

Les avis et les recommandations de l’Anses, ainsi que l’ensemble de ces travaux sont rendus publics et sont consultables sur son site Internet.

Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)

3, Av Claude Guillemin - BP 6009 - 45060 Orléans Cedex 2
Tél.: 02 38 64 34 34 - Fax: 02 38 64 35 18
Internet: http://www.brgm.fr
Présidente-Directrice-Générale  : Mme Michèle Rousseau -  Courriel : m.rousseau@brgm.fr
Directeur général déléguée et directeur Scientifique : M. Pierre Toulhoat - Courriel : p.toulhoat@brgm.fr
Directeur du Développement : M. Philippe Papay - Courriel : p.papay@brgm.fr
Directeur international : M. Jean-Claude Guillaneau - Courriel : jc.guillaneau@brgm.fr
Directeur des Géoressources : M. X
Directeur Risques et Prévention : M. Karim Ben Slimane - Courriel : k.benslimane@brgm.fr
Directeur des Laboratoires : M. Hervé Gaboriau - Courriel : h.gaboriau@brgm.fr
Directeur des Infrastructures et services numériques : M. Jean-Marc Trouillard - Courriel : jm.trouillard@brgm.fr
Directeur des Actions territoriales : M. Stéphane Roy - Courriel : s.roy@brgm.fr
Directeur Eau, Environnement et Écotechnologies : Philippe Gombert - Courriel : p.gombert@brgm.fr
Directeur adjoint : Francis Garrido - Courriel : f.garrido@brgm.fr
Unité Gestion de la Ressource en eau : M. Yves Barthélémy - Courriel : y.barthelemy@brgm.fr
Unité Evaluation et valorisation des connaissances sur l’eau : Mme Laurence Chéry - Courriel : l.chery@brgm.fr
Unité Biogéochimie environnementale et qualité de l’eau : M. Sébastien Dupraz - Courriel : s.dupraz@brgm.fr
Unité Nouvelles ressources en eau et économie : M. Jean-Christophe Maréchal - Courriel : jc.marechal@brgm.fr

Le BRGM est en charge d’apporter à la collectivité la connaissance sur les caractéristiques géologiques des territoires et les processus qui s’y déroulent, de développer des méthodologies et des techniques nouvelles, de produire des données pertinentes et de qualité.

Établissement de recherche, ses programmes de R&D concourent à l’innovation et aux progrès des sciences de la Terre tant sur le plan national qu’international. Opérateur public au service de l’aménagement, il intervient en appui aux politiques publiques et apporte ses conseils et son expertise indépendante à l’État et ses Services décentralisés, aux collectivités locales, aux agences d’objectifs et aux autres organismes publics.

Le BRGM, dont le Centre scientifique et technique est basé à Orléans, emploie 1 060 personnes, dont plus de 650 chercheurs, ingénieurs et techniciens. Il compte 32 Services Géologiques Régionaux en France Métropolitaine et Outre-Mer.

À l’international, où il est présent de longue date, le BRGM intervient dans plus de 40 pays. Ses équipes opèrent sous toutes les latitudes et mettent leur expertise à la disposition des États, des organismes de financement internationaux… C’est un Établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du Ministère de la transition énergétique et solidaire.

Centre de documentation de recherches et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (C.E.D.R.E.)

715 rue Alain Colas - CS 41836 - 29218 Brest Cedex 2
Tél.: 02 98 33 10 10 - Fax: 02 98 44 91 38 - Courriel : contact@cedre.fr
Internet : http://www.cedre.fr
Président : François Cuillandre
Directeur : Stéphane Doll - Courriel : stephane.doll@cedre.fr
 
Délégation Méditerranée
Zone Portuaire de Brégaillon
BP 330 - 83507 La Seyne su Mer Cedex
Tél.: 04 94 30 48 87 ou 04 94 30 48 78 - Fax: 04 94 30 44 15
Courriel : Francois.Parthiot@cedre.fr

Délégation Caraïbes
Base Navale
Fort Saint Louis - BP 619 - 97261 Fort-de-France Marine Cedex
Tél.: 06 74 79 76 66 ou 06 96 74 26 10
Courriel : delcar.cedre@wanadoo.fr

Créé en 1978 dans le cadre des mesures prises pour améliorer la préparation de la lutte contre les pollutions accidentelles des eaux et renforcer le dispositif national d'intervention, le Cedre, association régie par la loi de 1901, est placé sous la tutelle du Ministère chargé de l'Environnement.

Implanté à Brest, il joue un rôle de premier plan dans la lutte contre les pollutions accidentelles le long du littoral français. Sa mission s'étend également à la protection des eaux intérieures.

Il est responsable, au niveau national, de la documentation, de la recherche et des expérimentations concernant les produits polluants, leurs effets, et les méthodes et moyens spécialisés utilisés pour les combattre. Sa mission de conseil et d’expertise englobe aussi bien les eaux marines que les eaux intérieures. Son financement est assuré par des subventions et des contrats publics et privés.

Il est 24h sur 24 à la disposition des autorités nationales et locales auxquelles les textes en vigueur attribuent la responsabilité de la lutte contre une pollution accidentelle des eaux, quelle qu'en soit l'ampleur. Ces autorités peuvent lui demander l'envoi de spécialistes dans leur PC de lutte.

Le Cedre est doté d'une assemblée de membres, d'un conseil d'administration avec bureau et président, d'un directeur pour la gestion quotidienne. Les représentants de l'État et des organismes publics disposent d'une majorité statutaire au conseil d'administration. Le siège de l'association, son plateau technique et l'essentiel de son personnel sont situés à Brest. Deux délégués régionaux, un pour la Méditerranée, à Toulon, l'autre pour la Caraïbe, à Fort-de-France, complètent le dispositif.

Le Cedre gère un budget propre annuel d'environ 4,5 millions d'euros. Un peu plus de la moitié provient de subventions et de contrats passés avec les membres d'associations ou d’organismes publics et professionnels. Le reste provient de contrats institutionnels (entreprises, collectivités territoriales, Union Européenne, États) et industriels.

L’activité du Cedre est définie par ses statuts, déposés à la préfecture du Finistère. Elle est orientée par un comité stratégique, dont le président participe aux réunions du conseil d’administration. Elle se répartit en trois domaines distincts.

L’activité associative répond à la mission de service public de l’association. Elle est financée par une subvention du ministère de l’écologie et du développement durable et par les remboursements d’interventions sur pollutions.

Les contrats à frais partagés sont des contrats passés avec les membres de l’association dans le cadre d’une programmation technique annuelle et des contrats de recherche nationaux et européens, qui impliquent une participation des ressources propres du Cedre. Leurs résultats sont accessibles à tous les membres de l’association. Les prestations de service sont des travaux réalisés dans un cadre concurrentiel, pour des clients privés ou publiques, qui sont seuls propriétaires des résultats.

Le département "lutte et techniques de lutte" regroupe les activités de recherche, d'expérimentation et de réponse aux situations d'urgence. Le département "préparation à la lutte" regroupe les activités de planification, formation, information.

Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER)

Siège: 155, rue Jean-Jacques Rousseau, 92138 Issy-les-Moulineaux Cedex - Tél.: 01 46 48 21 00 - Fax: 01 46 48 22 96
Internet : http://www@ifremer.fr

Président Directeur Général: M. François Houllier
Directeur Général  délégué : M. Patrick Vincent
Directrice scientifique : Anne Renault
Directeur Département des ressources biologiques et environnement : Tristan Renault
Directeur Département des ressources physiques et écosystèmes de fond de mer : Jean-Marc Daniel
Directeur Département océanographie et dynamique des écosystèmes : Jérôme Paillet
Directeur Département des infrastructures marines et numériques : Pierre Cotty

Centre de Manche-Mer-du-Nord
150, quai Gambetta - B.P. 699 - 62321 Boulogne-sur-Mer Cedex - Tél. 03 21 99 56 00 - Fax 03 21 99 56 01
Courriel : centre-de-boulogne@ifremer.fr
Directeur: M. Dominique Godefroy

Centre de Bretagne
Pointe du diable - B.P. 70, 29280 Plouzané Cedex - Tél.: 02 98 22 40 40 - Fax: 02 98 22 45 45
Courriel : egiordma@ifremer.fr - Internet: http://www.ifremer.fr/brest/index.html
Directeur: M. Antoine Dosdat

Centre Atlantique
Rue de l’Ile d’Yeu B.P. 1105, 44311 Nantes Cedex 03 - Tél.: 02 40 37 40 00 - Fax: 02 40 37 40 01
Courriel : dcnantes@ifremer.fr - Internet: http://www.ifremer.fr/nantes/
Directeur: M. Jacques Binot

Centre de la Méditerranée
Zone portuaire de Brégaillon B.P. 330, 83507 La Seyne-Sur-Mer Cedex - Tél.: 04 94 30 48 00 - Fax: 04 94 30 13 72.
Directeur: M. Vincent Rigaud

Centre du Pacifique
B.P. 7004, 98719 Taravao – Tahiti - Tél.: 00 689 54 60 00 - Fax: 00 689 54 60 99
Directeur: M. Benoit Beliaeff

Institut national de recherches marines, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes.

À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d’observation, d’expérimentation et de surveillance, et gère la flotte océanographique française pour l’ensemble de la communauté scientifique.
Créé par décret du 5 juin 1984, modifié par celui du 18 février 1998 et celui du 14 mars 2002, l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de l’Environnement, de la Recherche et de l’Agriculture.

Il dispose en 2016 d’un budget annuel de près de 213 millions d’euros.

L’Ifremer travaille en réseau avec la communauté scientifique française, mais aussi des organismes partenaires dans de nombreux pays. La coopération est centrée sur des grands programmes internationaux, sur l’Outre-mer et sur quelques pays-cibles (Etats-Unis, Canada, Japon, Chine, Australie, Russie), et sur une politique méditerranéenne associant l’Europe à la rive Sud de la Méditerranée.

L’Institut a structuré son programme de recherche autour des dix grands axes stratégiques suivants :

  • connaître la circulation océanique pour enrichir le diagnostic du changement climatique
  • connaître et caractériser la biodiversité marine pour mieux la préserver
  • développer la valorisation des ressources biologiques par les biotechnologies et la bioprospection
  • contribuer à une pêche et à une aquaculture durables
  • favoriser une exploitation durable des ressources minérales et énergétiques
  • enrichir les réseaux de surveillance pour répondre aux enjeux internationaux et européens
  • concevoir un système national de prévisions environnementales des milieux côtiers
  • optimiser la flotte océanographique comme très grande infrastructure de recherche
  • mettre en oeuvre une stratégie nationale et européenne des bases de données marines
  • promouvoir une capacité d’innovation technologique partagée.

Les grands enjeux de recherche actuels sont centrés sur :

  • la biodiversité marine côtière et profonde,
  • le développement des études sur les efflorescences phytoplanctoniques toxiques,
  • la gestion écosystémique des pêches,
  • les risques liés aux glissements de terrains profonds,
  • le développement de l’océanographie opérationnelle côtière.

Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS)

Siège et laboratoires: Parc Technologique Alata, B.P. 2, 60550 Verneuil-en-Halatte
Tél.: 03 44 55 66 77 - Fax: 03 44 55 66 99
Internet: http://www.ineris.fr
Bureau de Paris
60/62 rue Hauteville - 75010 Paris
Tél.: 01 55 07 95 00 - Fax: 01 55 07 95 01

Directeur Général: Raymond Cointe - Courriel : raymond.cointe@ineris.fr
Secrétariat: Valérie Siembida - Tél.: 03 44 55 63 07- Fax: 03 44 55 66 00 - Courriel :Valerie.Siembida@ineris.fr
Secrétariat: Mme Florence Thierry - Tél.: 03 44 55 63 41 - Fax: 03 44 55 61 10 - Courriel :Florence.Thierry@ineris.fr
Directeur Scientifique : M. Mehdi Ghoreychi Courriel : mehdi.ghoreychi@ineris.fr
Secrétaire Général : Mme Armelle Delécluse Courriel : armelle.delecluse@ineris.fr
Direction des risques chroniques : Philippe Hubert - Courriel : philippe.hubert@ineris.fr
Direction des risques accidentels : Bernard Piquette - Courriel : bernard.piquette@ineris.fr
Direction des risques du sol et du sous-sol : Pascal Bigarré - Courriel : pascal.bigarre@ineris.fr

INERIS Nord (Nord-Pas de Calais, Picardie, Ile de France)
Thierry Marbach
Parc Technologique Alata - BP 2
60550 Verneuil-en-Halatte
Tél. : 03 44 55 65 78 - Fax : 03 44 55 62 75
Contact : thierry.marbach@ineris.fr

INERIS Est
Emmanuelle Klein
c/o Ecole des Mines de Nancy
Campus ARTEM
92 rue du Sergent Blandan PB 14234
F-54042 Nancy Cedex
Tél : 03 54 40 66 11
Contact : emmanuelle.klein@ineris.fr

INERIS Centre–Est (Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne)
Sophie Kowal
78 rue du 11 novembre 1918
69 100 Villeurbanne
Tél. : 04 78 90 09 86
Contact : sophie.kowal@ineris.fr

INERIS Méditerranée (PACA, Languedoc Roussillon, Corse, Pays du Maghreb)
Roger Revalor
Domaine du Petit Arbois
Rue Louis Philibert
BP 33 -13545 Aix-en-Provence Cedex 04
Tél : 04 42 97 1 4 80 - Fax : 04 42 97 14 89
Contact : roger.revalor@ineris.fr

L’INERIS a pour mission de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l’environnement. Il mène des programmes de recherche visant à mieux comprendre les phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques ou d’atteintes à l’environnement et à la santé, et à développer sa capacité d’expertise en matière de prévention. Ses compétences scientifiques et techniques sont mises à la disposition des Pouvoirs Publics, des entreprises et des collectivités locales afin de les aider à prendre les décisions les plus appropriées à une amélioration de la sécurité environnementale.

Créé en 1990, l’INERIS est un établissement Public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle du Ministère de la Transition énergétique et solidaire. Il emploie 587 personnes dont 341 ingénieurs et chercheurs, basés principalement à Verneuil-en-Halatte, dans l’Oise.

Le Ministère de l’Environnement a chargé l’INERIS de coordonner le laboratoire national de référence dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques qui regroupe l’INERIS, l'INRAE, l’IFREMER, le BRGM, le LNE. Ce laboratoire a notamment pour vocation d'encourager, de diffuser et de coordonner les bonnes pratiques auprès des parties prenantes en charge de la surveillance des milieux aquatiques : laboratoires, autorités publiques, etc...dans le cadre de la mise en œuvre de la directive cadre sur l’eau.

Institut national de recherche en agriculture, alimentation et envirtonnement (INRAE)

Siège : 147 rue de l'Université 75338 Paris Cedex 07 - Tél. : +33(0)1 42 75 90 00

Internet : https://www.inrae.fr/

Conseil scientifique - Philippe Gillet – philippe.gillet@inrae.fr

Conseil d’administration - Philippe Mauguin - philippe.mauguin@inrae.fr

Président directeur général : Philippe Mauguin – philippe.mauguin@inrae.fr

Vice-président international : Jean-François Soussana - jean-francois.soussana@inrae.fr

Directrice des relations internationales : Ségolène Halley des Fontaines - segolene.halley-des-fontaines@inrae.fr

directeur scientifique Environnement : Thierry Caquet - thierry.caquet@inrae.fr

Directrice générale déléguée Science & Innovation : Christine Cherbut – christine.cherbut@inrae.fr

Département Aqua - Fonctionnement et évolution des écosystèmes aquatiques, du cycle de l’eau et des cycles biogéochimiques : Mohamed Naaim – mohamed.naaim@inrae.fr

 

Centre d'Aix-en-Provence

3275 Route de Cézanne - CS 40061 - 13182 Aix-en-Provence Cedex 5 - Tel: +33 (0)4 42 66 99 10

Président : Jean-Philippe Nabot - Courriel : jean-philippe.nabot@inrae.fr

Centre d'Antony

1 rue Pierre-Gilles de Gennes - CS 10030 - 92761 Antony Cedex - Tel: +33 (0)1 40 96 61 21

Administratrice : Karine Gueritat - Courriel : karine.gueritat@inrae.fr

Centre de Bordeaux

50 avenue de Verdun - Gazinet - 33612 Cestas Cedex - Tel: +33 (0)5.57.89.08.00

Président : Olivier Lavialle - Courriel : olivier.lavialle@inrae.fr

Centre de Clermont-Ferrand

9, avenue Blaise Pascal CS 20085 63178 Aubière - Tel: +33 (0)4 73 44 06 00

Président : Emmanuel Hugo - Courriel : emmanuel.hugo@inrea.fr

Centre de Lyon-Grenoble

2 rue de la Papeterie - BP 76 - 38402 St-Martin-d'Hères cedex - Tel: +33 (0)4 76 76 27 27

Président : Pascal Boistard - Courriel : pascal.boistard@inrae.fr

Centre de Montpellier

361 rue J.F. Breton - BP 5095 - 34196 Montpellier Cedex 5 - Tel: +33 (0)4 67 04 63 00

Président : Sylvain Labbé - Courriel : sylvain.labbé@inrae.fr

Centre de Nogent-sur-Vernisson

Domaine des Barres - 45290 Nogent-Sur-Vernisson - Tel: +33 (0)2 38 95 03 30

Centre de Rennes

17 Avenue de Cucillé CS 64427 - 35044 Rennes - Tel: +33 (0)2 23 48 21 21

Présidente : Hélène Lucas - Courriel : helene.lucas@inrae.fr

INRAE, l’Institut national de recherche en agriculture, alimentation et environnement est un EPST, Etablissement public à caractère scientifique et technologique créé le 1er janvier 2020 et issu de la fusion de l’Inra, Institut national de recherche agronomique et Irstea, Institut nationale de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture.

Il est sous la tutelle conjointe des ministères en charge de la Recherche, l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation (MESRI) et celui en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA). Il développe des collaborations importantes avec le ministère en charge de la Transition écologique et solidaire (MTES) selon des conventions cadre dédiées.

Selon son décret fondateur (n° 2019-1046 du 10 octobre 2019), INRAE a pour missions « de réaliser, d'organiser et de coordonner, à son initiative ou à la demande de l'Etat, tous travaux de recherche scientifique et technologique dans les domaines de l'agriculture, de l'alimentation, de la forêt, de l'environnement, de l'eau, de la biodiversité, de la bioéconomie, de l'économie circulaire, de la gestion durable des territoires et des risques dans les champs de compétence précités.

 A ce titre, l'institut :

1° Produit, publie et diffuse les connaissances scientifiques résultant de ses travaux de recherche et d'expertise ;

2° Organise, en l'absence de dispositions ou clauses contraires, l'accès libre aux données scientifiques et aux publications ;

3° Concourt à l'élaboration de la politique et de la stratégie nationale et européenne de recherche ;
4° Apporte son concours à l'enseignement supérieur et à la formation à la recherche et par la recherche dans ses domaines de compétence ;

5° Etablit et met en œuvre des partenariats avec les établissements d'enseignement supérieur et de recherche ;

6° Contribue, par la valorisation de ses compétences, de ses savoir-faire et des résultats de la recherche, à la conception d'innovations technologiques et sociales ;

7° Contribue au développement de la capacité d'expertise scientifique et technologique, conduit des expertises et contribue aux activités de normalisation, en appui aux politiques publiques, aux fondations et associations reconnues d'utilité publique, pour répondre aux enjeux du développement durable ;

8° Participe aux débats qui portent sur la place de la science et de la technologie dans la société.

L’INRAE représente :

-       8 413 agents titulaires (en équivalent temps plein) & 3 110 agents contractuels ;

-       18 centres, 14 départements de recherche ;

-       268 unités de recherche, de service et expérimentales ;

-       5721 publications de rang A en 2018 ;

-       plus de 50 % de nos publications en collaboration avec un autre pays ;

-       plus de 450 partenaires socio-économiques ;

-       30,9 M€ de recettes dont 9,1 M€ de redevance (licences, savoir-faire, certificats d’obtention végétales) ;

-       4 instituts Carnot ;

-       1 milliard d’euros de budget ;

-       10 000 ha d’expérimentation.

 

Laboratoire national de référence de l’eau et des milieux aquatiques - Aquaref

Le consortium AQUAREF, laboratoire national de référence pour la surveillance des milieux aquatiques, a été créé en 2007 entre 5 partenaires fondateurs (BRGM, IFREMER, INERIS, INRAE, LNE) à la demande de la direction de l’eau du ministère en charge de l’environnement, et reçoit le soutien de l’OFB pour l’exécution matérielle de la plus grande part de ses missions techniques, au travers des conventions passées avec les 5 partenaires qui constituent actuellement AQUAREF.

La direction de l’eau et de la biodiversité du ministère chargé de l’environnement a souhaité inscrire AQUAREF dans le dispositif de surveillance de la qualité des milieux aquatiques en lui confiant en 2009 trois grandes missions suivantes :

  • Elaborer des règles relatives aux processus de prélèvement, de mesure, et d’analyse, afin de fiabiliser la qualité des données de surveillance,
  • Constituer une force de proposition pour l’anticipation de la surveillance,
  • Représenter la France dans les groupes d’experts techniques européens.

La Directive cadre sur l’eau et les textes associés impliquent, pour tous les états membres de l’union, la structuration des processus garantissant à long terme l’utilisation des ressources en eau.

La surveillance des milieux aquatiques est une des actions clé pour l’évaluation des politiques publiques, et le laboratoire national pour la surveillance des milieux aquatiques.

Le plan stratégique élaboré par Aquaref pour la période 2015-2018 a vu en particulier la mise en œuvre du 2ème cycle de surveillance de la Directive Cadre sur l’Eau (2016-2021) et celle connexe du programme de surveillance lié à la directive-cadre stratégie pour le milieu marin (DCSMM). Il a également permis de préparer le cycle suivant de la DCE et la révision de cette directive en 2019.

.

Office international de l'eau (O.I.EAU)

21, rue de Madrid, 75008 Paris
Tél.: 01 44 90 88 60 - Fax: 01 40 08 01 45
Courriel : dg@oieau.fr - Internet: http://www.oieau.fr

Président: M. Pascal Berteaud
Directeur général : M. Eric Tardieu 
Directeurs: 
M. Joseph Pronost - Directeur de la formation et de l'ingénierie pédagogique - j.pronost@oieau.fr
M. Xavier Hilaire - Directeur administratif et financier, Secrétaire Général - x.hilaire@oieau.fr
M. Marc-Yvan Laroye - Directeur commercial, marketing et communication - my.laroye@oieau.fr
M. Dimitri Meunier - Directeur de la donnée, de la connaissance et des systèmes d'information - d.meunier@oieau.fr
M. Gilles Neveu - Directeur de l'innovation - g.neveu@oieau.fr

Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME)

Rue Edouard-Chamberland, 87065 Limoges Cedex - Tél.: 05 55 11 47 70 - Fax: 05 55 77 71 15 - Courriel : cnfme@oieau.fr
Directeur : Mr Dominique Preux – Courriel : d.preux@oieau.fr

Centre National d’Information et Documentation sur l’Eau (CNIDE)
Rue Edouard-Chamberland, 87065 Limoges Cedex
Tél. : 05 55 11 47 70 - Fax : 05 55 77 71 15
Courriel : cnide@oieau.fr
Directrice-adjointe chargée des ressources humaines et du budget: Mme Stéphanie Laronde - Courriel : s.laronde@oieau.fr 

Institut International d’Administration de l’Eau (AquaCoopé)
B.P. 075, Sophia-Antipolis, 06561 Valbonne - Tél. : 04 92 94 58 00
Fax : 04 93 65 44 02 - Courriel : aquacoope@oieau.fr

L’Office International de l’Eau est une association reconnue d’utilité publique, cogérée par les pouvoirs publics (Ministères, agences de l’eau, collectivités locales), les entreprises du secteur de l’eau et de l’assainissement, les organisations de coopération internationale en liaison avec les principales Universités, Grande écoles et Centres de recherches sur l’eau.

Il a pour missions en France et à l’étranger :

  • La diffusion d’une information générale, spécialisée et institutionnelle sur l’ensemble des domaines concernant l’eau.
  • La mise à disposition et l’analyse d’une documentation scientifique, technique, économique et institutionnelle complète.
  • La formation aux métiers de l’eau et aux activités connexes dans le domaine de l’environnement.
  • La gestion de bases de données permettant l’observation de la qualité des milieux aquatiques et des ressources en eaux, dans le cadre du Système National d’Information sur l’Eau (SIE) et du Centre Thématique Eau de l’Agence Européenne de l’Environnement.
  • L’animation des programmes d’études et d’expérimentations et la valorisation des résultats.
  • L’expertise et l’évaluation en matière d’organisation administrative et de réformes institutionnelles (directives européennes, organismes de bassin, services municipaux, gestion déléguée) dans le cadre de la Coopération Internationale en Europe et pays tiers.

L’Office International de l’Eau emploie 110 personnes, experts, techniciens, documentalistes et formateurs permanents, dont 70 ingénieurs. Son statut original et la participation de toutes les grandes administrations, Universités écoles et entreprises spécialisées en font un outil privilégié pour mener des actions de formation professionnelle, ainsi que des actions de coopération et de développement à l’étranger.

L’Office International de l’Eau est chargé du Secrétariat Technique Permanent du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB). Il héberge le Système Euro-méditerranéen d’Information et Documentation sur l’Eau (SEMIDE).

L’Office International de l’Eau propose une gamme de prestations très complète et très variée, comprenant :

  • des stages « catalogues » de courte durée (3 à 10 jours) pour répondre aux besoins en matière de perfectionnement,
  • des stages de longue durée (1 à 3 mois) pour répondre aux besoins de spécialisation, en particulier des ingénieurs et techniciens des pays en développement,
  • des stages conçus et réalisés “à la carte” en fonction de besoins spécifiques, en général intra-entreprise,
  • des séminaires internationaux.

Les plates-formes pédagogiques du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME) de Limoges (hall technique pompage et hydraulique, informatique) et de La Souterraine (pilotes et traitement eau potable et eaux usées, mini-réseaux, technologies appropriées, recherche de fuites, automatismes…) et depuis 2004 de Nancy, permettent de mettre en oeuvre des formations concrètes, basées sur l’acquisition de savoir-faire professionnels par la mise en situation opérationnelle.

Ces formations sont ouvertes en fonction des thèmes et des programmes, à l’ensemble des exploitants, depuis l’ouvrier jusqu’à l’ingénieur. Elles ont lieu sur les centres de l’Office International de l’Eau, ou sur site, en France ou à l’étranger et peuvent être réalisées en langues Anglaise ou Espagnole. L’Office International de l’Eau peut apporter en complément un appui logistique pour résoudre l’accueil, l’hébergement et le transport des participants.

Une autre mission de l’Office International de l’Eau consiste à la collecte, la sélection et l’analyse de la documentation concernant les problèmes de l’eau notamment la veille mondiale de l’innovation sur internet. Il possède une bibliothèque technique importante (EAUDOC) avec environ 220 000 références qui s’accroît de plus de 5 000 documents par an, et des fichiers permettant la recherche rétrospective. Il édite un bulletin bibliographique, “Informations Eaux”, comportant cinq numéros par an.

En outre, l’ensemble des références juridiques sur le droit de l’eau dans les collectivités locales françaises ainsi que les informations sur la gestion municipale de l’eau sont diffusées sur le site internet www.eaudanslaville.fr

.

Voies navigables de France (VNF)

175, rue Ludovic Boutleux - 62408 Béthune Cedex
Tél. : 03 21 63 24 00 - Fax : 03 21 63 24 46
Internet : http://www.vnf.fr
Président : M. Laurent Hénart - laurent.henart@vnf.fr
Directeur général : M. Thierry Guimbaud - Thierry.guimbaud@vnf.fr
Directeur général adjoint : M. Renaud Spazzi - renaud.spazzi@vnf.fr
Directeur général délégué : M. Philippe Lalart - Courriel : philippe.lalart@vnf.fr
Direction du développement : M. Guillaume Dury - guillaume.dury@vnf.fr
Direction de l’Infrastructure, de l’Eau et de l’Environnement - Directeur adjoint : M. Guy Rouas - Courriel : guy.rouas@vnf.fr 

 
VNF est un établissement public administratif qui regroupe, depuis le 1er janvier 2013, les 350 salariés de VNF ainsi que 4 350 agents des services déconcentrés de l’État.

Les services de la Navigation étaient des services déconcentrés du Ministère chargé de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement exerçant pour le compte de Voies navigables de France (VNF) l'exploitation et l'entretien des voies d'eau, ainsi que pour le compte de l'État français les missions de police de l'eau, de la pêche et de la navigation intérieure, ainsi que la gestion des plans d'eau navigables.

La réforme engagée en 2012 visait à moderniser le service public de la voie d’eau pour le rendre plus compétitif tout en répondant à certains objectifs du Grenelle de l'environnement ; il s'agit de contribuer au report modal en le permettant vers la voie d'eau. Il s'agit aussi de contribuer « au développement durable et à l'aménagement du territoire, notamment par la sauvegarde des zones humides et des aménagements nécessaires à la reconstitution de la continuité écologique, la prévention des inondations, la conservation du patrimoine et la promotion du tourisme fluvial et des activités nautiques », ou encore en exploitant, « à titre accessoire et sans nuire à la navigation, l'énergie hydraulique au moyen d'installations ou d'ouvrages situés sur le domaine public mentionné à l'article L. 4311-1 du [code des transports] en application des articles L. 511-2 ou L. 511-3 du code de l'énergie [...] ».

Le patrimoine géré par VNF comprend 6 700 km de voies navigables (dont 3 800 km de canaux et 2 900 km de rivières et fleuves), 494 barrages, 1 595 écluses, 74 ponts-canaux, 35 tunnels-canaux, 3 756 km de digues, ainsi qu'un domaine foncier de 800 km². Le territoire desservi est situé principalement dans le Nord-Est et représente environ un quart de la superficie du pays.

  

Directions interrégionales
 • Direction territoriale Nord - Pas de Calais - Directeur : Benoit Rochet : 37, rue du Plat - BP 725 - 59034 Lille Cedex - Tél. : 03 20 15 49 70 - Fax : 03 20 15 49 71 - Courriel : dtnordpasdecalais@vnf.fr - Site : www.nordpasdecalais.vnf.fr
 • Direction territoriale Bassin de la Seine - Directeur : Alain Monteil - 18 Quai d’Austerlitz - 75013 Paris - Tél. : 01 83 94 44 00 - Fax : 01 83 94 44 01 - Courriel : dt.bassindelaseine@vnf.fr - Site : www.bassindelaseine.vnf.fr
 • Direction territoriale Nord-Est - Directeur : Didier Dieudonné : 28 boulevard Albert 1er - Case Officielle n° 80062 - 54036 Nancy Cedex - Tél. : 03 83 95 30 01 - Fax : 03 83 98 56 61 - Courriel : dt.nordest@vnf.fr - Site : www.nordest.vnf.fr
 • Direction territoriale Strasbourg - Directeur : Guy Rouas : 4, quai de Paris CS 30367 - 67010 Strasbourg - Tél. : 03 67 07 92 15 - Courriel : dt-strasbourg@vnf.fr
 • Direction territoriale Centre-Bourgogne - Directeur : Bertrand Specq : 13 Avenue Albert Premier - 21000 Dijon - Tél. : 03 80 29 43 31 (provisoire) - Courriel : dt.centrebourgogne@vnf.fr
 • Direction territoriale Rhône Saône - Directrice : Monique Novat : 2, rue de la Quarantaine - 69321 Lyon cedex 05 - Tél. : 04 72 56 59 00 - Fax : 04 72 56 59 01 - Courriel : dt.rhonesaone@vnf.fr
 • Direction territoriale Sud-Ouest - Directeur : Patrick Butte : 2 Port Saint-Etienne - BP 7204 - 31073 Toulouse cedex 7 - Tél. : 05 61 36 24 24 - Fax : 05 61 54 66 50 - Courriel : dt.sudouest@vnf.fr - Site : www.sudouest.vnf.fr