Vous devez être abonné

Ces sections et fonctionnalités du site sont réservées aux abonnés

Pour y accéder, connectez-vous ou abonnez-vous.

CONNEXION
Organismes et associations
AGENCE DE L'EAU SEINE-NORMANDIE

Le bassin Seine-Normandie

 

Parcouru par 55 000 kilomètres de cours d’eau, le bassin Seine-Normandie se compose du fleuve de la Seine et de ses affluents, l'Oise, la Marne et l'Yonne. Il est aussi formé des rivières normandes et des anciens affluents de la Seine devenus fleuves côtiers qui se jettent dans la mer par l'effondrement de la Manche.  Sa surface de 97 000 Km² représente 18 % du territoire français.

 

La façade littorale du bassin Seine-Normandie s'étend de la baie du mont Saint-Michel au Pays de Caux, couvrant environ 650 kilomètres de linéaire côtier.

 

Le bassin est très marqué par l'homme : la densité des forêts y est faible alors que l'activité agricole et l'urbanisation sont fortement présentes autour des grands cours d'eau. La majeure partie des communes du bassin (90%) comptent moins de 2.000 habitants. Les contrastes de densité sont donc très importants : de 35 hab/km² à plus de 20 000 hab/km².

 

Avec 17,5 millions d’habitants dont 80 % résidant en zone urbaine, avec 40 % de l’activité industrielle française sur son territoire, et avec une surface agricole utile de près de 6 millions d’hectares soit 63 % de la surface totale du bassin en 2012, les ressources en eau du bassin Seine-Normandie sont soumises à de fortes pressions liées aux activités humaines.

 

La concentration humaine en milieu urbain génère des rejets polluants chroniques dont l’impact est limité grâce à des installations adaptées (91 % de la population utilise un assainissement collectif).

 

Cependant il existe des rejets accidentels ou des rejets par temps de pluie. Dans les zones urbaines, ces rejets par temps de pluie représentent 760 millions de m3 par an sur le bassin du fait des surfaces imperméabilisées.

 

La vallée de la Seine constitue un pôle d'implantation et d'attraction industrielle majeur en France aussi bien pour les industries de transformation (pétrochimie, chimie de spécialités, papeteries) que pour les industries manufacturières (construction automobile, aéronautique, industrie mécanique), l'ensemble étant influencé par les filières aval.

 

L’activité industrielle entraîne également des rejets ponctuels ou diffus. Les rejets ponctuels directs sont en baisse régulière depuis quelques années. Pour les rejets ponctuels raccordés, deux formes de pollution : la pollution organique provenant essentiellement de la région parisienne et la pollution toxique liée à des dysfonctionnements provenant d’activités comme le traitement de surface des métaux.

 

Orientées vers les grandes cultures (29 % des surfaces de céréales françaises, 32 % de surfaces cultivées en pommes de terre, 67 % des surfaces en betteraves), les pratiques agricoles du bassin Seine-Normandie sont dites intensives. Ces cultures intensives se caractérisent par une pratique intensive de l’irrigation, par des sols nus en plus grands nombres et des phénomènes d’érosions des sols loin d’être résolus.

 

De plus, l’utilisation de produits phytosanitaires (ex : les herbicides utilisés sur le maïs, les céréales, la vigne), de composés azoté et phosphoré dégrade la qualité de l’eau souterraine et provoque l’eutrophisation des rivières et des eaux littorales.

 

L’estuaire de la Seine reçoit les rejets de 30 % de la population française (17,6 millions d’habitants), 40 % de l’industrie nationale, les pollutions diffuses de 25 % de l’agriculture nationale.

 

Plus de 2.500 stations d’épuration du bassin traitent les eaux usées de 17 millions d’habitants.

 

Concernant l'eau potable, 60 % de celle-ci provient des nappes souterraines, le reste provenant des fleuves et rivières.

 

5.200 captages d’eau potable produisent 1 515 millions de m³ d’eau par an.

AESN
51, rue Salvador Allende
92027
Nanterre Cedex
01 41 20 16 00
01 41 20 16 09
Type d'organisme : Agence
Contacts
Patricia Blanc
Directrice Générale
Catherine Lacaze
Secrétaire général
Amélie Renaud
Direction du Programme et des Interventions
Aline Cattan
Service connaissance des milieux aquatiques
Manuel Sarraza
Service littoral et mer
André Berne
Direction territoriale Seine Aval
Francis Schneider
Direction territoriale Seine Amont
Nathalie Evain-Bousquet
Délégation Seine Francilienne
Pascale Mercier
Direction territoriale Vallées d'Oise